Une psychologie Française de l'espace 5.00€

#39 mars, 2016

La psychologie de l’environnement, qui s’est largement développée aux États-Unis au cours des années 1950-1960, traverse l’Atlantique àla fin des années 1970. Quelques psychologues français,de l’Université de Strasbourg, lui font un accueil enthousiaste. Ils en donnent
une version bien à eux, plus abstraite, moins directement appliquée, mais ce faisant, ils posent les bases d’un discours original, spécifiquement français, qui fera accéder la question de l’espace de travail à la reconnaissance universitaire. Les deux principaux représentants de ce que l’on pourrait appeler une « école de Strasbourg » sont Abraham Moles et Gustave-Nicolas Fischer.

Thierry Pillon