Le travail intellectuel 5.00€

#47 mars, 2018

Crâne, cerveau et intelligence. Au tournant du XiXe siècle, au moment de la scolarisation des enfants et de la tertiarisation des activités, des médecins se sont intéressés aux conditions physiologiques du travail intellectuel. Ils ont voulu voir dans le cerveau un mécanisme semblable à celui des muscles. Le cerveau est fait de cellules qui s’échauffent, il produit de l’énergie et, surtout, il peut gagner en volume. Selon les capacités de l’individu, sa taille varie. Mais l’entraînement permet à chacun de conquérir des capacités nouvelles qui feront grossir son cerveau à mesure que sa puissance intellectuelle augmentera. 

Thierry Pillon