L'alilibi millénnials 5.00€

#53 septembre, 2019

Pour justifier des changements dans l’organisation spatiale des lieux du travail, on mobilise souvent l’argument millennials : ce sont eux qui exigent le flex office et qu’on ne peut retenir si l’on ne pratique pas les new ways of working. Ce serait donc par devoir envers les jeunes générations que l’on mène ces chantiers. Mais n’est-ce pas laller un peu vite en besogne ?

Sébastien Rocq