#59 - mars 2021. « Scrute la nature, c’est là qu’est ton futur. » Cette formule de Léonard de Vinci figure en bonne place parmi les références et principes choisis par l’architecte Françoise Raynaud pour mener à bien ses projets. Ses priorités sont au nombre de trois : l’économie du sol, la construction bioclimatique et la symbiose entre le bâti Let son environnement.
Michèle Berzosa
#59 - mars 2021. L'art de ménager les possibles. Pour en finir avec l'obsolescence du bâti, s'adapter aux mutations culturelles et économiques, répondre aux impératifs du développement durable, un certain nombre d'architectes militent pour des immeubles conçus réversibles. Bureaux vers logements ou l'inverse, parkings vers bureaux... toutes solutions sont envisageables.
Michèle Berzosa
#59 - mars 2021. Immobilier tertiaire.L’état de l’offre et de la demande sur le marché des bureaux préoccupe rarementlagrandepresse,comme peut le faire le marché des logements ou des commerces. Pourtant, depuis le début de la crise sanitaire, le sujet s’est imposé dans la plupart des rédactions, tant le choc a été rude et a surpris l’ensemble des acteurs du marché et du monde de l’entreprise.
Laurent Lehmann
#59 - mars 2021. Décodage - Longtemps, les idées ont été considérées comme individuelles et accidentelles, aujourd’hui on tente
Alexandre des Isnards
#59 - mars 2021. La loi impose la bonne foi dans les relations contractuelles. Si une réglementation et une jurisprudence abondantes visent à garantir la bonne foi de l’employeur, les contours des exigences concernant le salarié sont moins précis. En dépit de cette asymétrie, la bonne foi apparait comme un enjeu stratégique pour les entreprises.
Jacques Uso et Jane-Laure Nowaczyk
#59 - mars 2021. La crise de la covid a conduit de nombreuses entreprises à remettre en question leur environnement de travail traditionnel. Au lieu d’assigner un bureau à chaque employé, on envisage alors de mettre en place un système flexible dans lequel chacun choisit son poste de travail en fonction de ses activités du moment.
Anton Maes
#59 - mars 2021. Sans objet, point de récit.La grande vague d’hygiénisme qui accompagne le retour progressif du personnel dans les bureaux a pour conséquence la disparition des bibelots et autres objets de mémoire. Pour que le nettoyage des espaces de travail soit facile, on en chasse impitoyablement tout ce qui peut faire obstacle à la lingette et au chiffon microfibre. C’est une erreur grave. Voilà pourquoi.
Sébastien Rocq
#59 - mars 2021. Une nouvelle éthique au bureau.La pandémie et ses conséquences sanitaires autant que socio-économiques nous ont rappelé l’importance de prendre soin de l’autre dans les sphères personnelle comme professionnelle.
Benoît Meyronin
#59 - mars 2021. Sûr, écolo, connecté, design, confortable et sain, l’ascenseur n’a de cesse de se réinventer. (Re)découverte de cette industrie tenue par des mastodontes qui pèsent lourd dans l’architecture des immeubles et la mobilité de la ville de demain.
Laëtitia Fritsch